Palerme

20170708_121537_Pano

Comment décrire Palerme ? Portuaire, culturelle, détruite, reconstruite, à la fois si pauvre et si belle, l’ambiance y est très particulière. En effet, la ville est magnifique mais très endommagée par les ravages du temps et le manque de moyens pour sauvegarder ce précieux patrimoine. Cela dit, cela lui donne un certain charme… Par contre ce qui est dommage c’est qu’elle est assez sale ! Mais la capitale Sicilienne vaut toutefois le détour !

Nous commençons la journée par un petit déjeuner bien copieux  à base de pâtisseries locales et nous nous dirigeons ensuite vers le centre de la ville en empruntant la via Vittorio Emanuele et la fameuse place Quattro Quanti qui est en fait un carrefour entre deux rues dont les façades aux quatre coins sont richement décorées avec des statues sur trois niveaux.

20170708_103940

20170708_112227

A chaque coin de rue, les églises, les places et les palais côtoient des façades en ruines. Nous montons au sommet de la coupole de la Chiesa del S.S Salavatore qui offre une superbe vue panoramique sur Palerme puis nous passons devant la magnifique cathédrale palermitaine.

20170708_123335

Nous continuons notre route jusqu’au palais des Normands. Celui-ci tient son nom du XIè siècle, lorsque les Normands ont pris la ville de Palerme aux Musulmans. Il est ensuite devenu la résidence officielle des rois de Sicile et abrite le Parlement régional Sicilien. Mon coup de cœur de cette visite : la chapelle Palatine, véritable bijou à elle-seule. Dès que l’on passe le pas de l’entrée, on se trouve dans une ambiance assez singulière et on en a le souffle coupé : détails de marbres, mosaïques, incrustations d’or… Difficile de rester insensible. La littéraire que je suis citera ici Maupassant : «  La Chapelle Palatine, la plus belle du monde, le plus précieux joyau religieux que l’esprit humain ait jamais rêvé, exécuté par des artistes, est renfermée dans l’ancienne forteresse construite par les Normands. »  

Nous retournons ensuite sur nos pas pour aller manger des arancinis au marché de la Vucciria puis nous continuons jusqu’au théatre Massimo et finissons notre journée en faisant un tour dans le quartier du port ou se trouve notre appartement de location.

20170708_161241

Après une douche rapide ( ou pas… ), nous décidons de retourner boire un verre au marché de la Vucciria et là … surprise ! Le quartier, de nuit, est totalement transformé. En ce samedi soir, les rues se sont emplies de monde, tous les âges et tous les milieux semblent se côtoyer. Des jeunes jouent au baby-foot en pleine rue, les bars crachent leur musique à fond. Sur la place du marché, les commerçant ont sortis leurs étals dans la rue et font griller sous nos yeux poissons et viandes. Tout cela au milieu d’immeubles en ruines dont la plupart sont inhabitables. Les murs sont lépreux, couverts de tags et confèrent au lieu une ambiance particulière, entre quartier fantôme et lieu de vie nocturne dans lequel nous n’avons jamais eu l’impression d’être en insécurité.

20170708_223816


20170709_002251

20170709_223204

A découvrir donc mais attention, le quartier n’est pas aussi animé en semaine, il faut y aller le samedi soir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s